vendredi 26 avril 2019

Journée de la Danse

Journée de la Danse
29 avril 2019

www.DanceDay.CID-portal.org

En dansant, les gens transcendent parfois la réalité pour pénétrer dans le royaume du surnaturel; la musique et le mouvement unifient le corps et l'esprit pour parvenir à un état élevé. Cette expérience extatique libère, s’ancre plus profondément dans la dimension intérieure, unissant la personne à l’univers.

Quand ils créent, les chorégraphes parviennent parfois à établir chez le spectateur un lien avec le sacré, l'ésotérique, le superbement inconnu. Au-delà des loisirs et des arts, la danse devient alors un vecteur de conscience élevée, une quête du sens ultime. Une telle chorégraphie mène au-delà de l'observable, de l'expérimenté et du connu.

Ainsi pour les Déliades (chœur de danseuses sur l'île de Délos dans la Grèce antique), les Devadasis (membres du temple préservent les traditions classiques du Bharatanatyam et de l'Odissi en Inde), les Derviches Soufis (adeptes du poète persan Rumi, avec leur danse tourbillonnante), les prêtres aztèques «chantant avec les pieds» dans le Mexique préhispanique. La spiritualité a toujours été présente dans la danse.

Nous assistons actuellement à la prolifération rapide de la danse liturgique, en particulier dans les Amériques. La danse revient comme pratique cultuelle, comme forme physique de prière, expression de dévotion à Dieu. Des milliers de pasteurs-chorégraphes sont formés et créent leurs propres congrégations. Dans certains lieux, les ministères de la danse sont plus nombreux que les écoles de danse conventionnelles.


Le thème que nous proposons pour la journée mondiale de la danse 2019 est "danse et spiritualité".



Alkis Raftis
Président du Conseil international de la danse
CID, UNESCO, Paris

Aucun commentaire:

Publier un commentaire